• christellefebvre2

Changements climatiques et risques naturels

Dernière mise à jour : févr. 16


La fréquence, l’intensité et la durée des phénomènes extrêmes (canicules, inondations, sécheresses, cyclone…) seront accentuées.




Les canicules

Les vagues de chaleur sont de plus en plus fréquentes et intenses.










Les incendies

Conséquence directe de l’augmentation des températures et des vagues de chaleur : de plus en plus d’incendies se déclarent, entraînant l’émission de carbone qui à son tour réchauffe l’atmosphère.

L’année 2019 a été marquée par des records de chaleur en arctique qui ont favorisé d’importants incendies en Arctique entraînant également la fonte accélérée de L’inlandsis du Groenland.

Cette même année la fôret amazonienne, à cause de l’élevage et de températures plus élevées a été ravagée par des dizaines d’incendies.





Les cyclones

Les prévisions relatives aux changements climatiques indiquent une diminution globale du nombre de tempêtes tropicales et de cyclones. Cependant il est prévu que leurs intensités puissent augmenter. Ainsi, la proportion mondiale de cyclones tropicaux atteignent des niveaux très intenses (catégories 4 et 5).





Les constructions et les centres urbains doivent s’adapter à la multiplication des catastrophes naturelles, et ce n’est pas encore le cas comme en témoignent :

L’inondation de la Nouvelle Orléans en août 2005

La tempête Cynthia qui a inondé une partie du littoral français en 2010.






Le secteur des assurances devrait revoir à la hausse le coût de son accessibilité, les dépenses engendrées pourraient atteindre les 300 milliards de dollars par an dans 50 ans.

Les coûts entraînés par le cyclone Mitch (1998) ont menacé de faillite le secteur des assurances aux Etats-Unis.

Katrina, en août 2005, à coûter environ 135 milliards de dollars.



TEC, aux côtés de ceux qui s'engagent pour la transition écologique.


2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout