• christellefebvre2

4 bonnes raisons de préserver les zones humides



  • 1 Lutter contre le réchauffement climatique

Les zones humides captent le carbone au moins aussi bien que la forêt.


Ainsi les tourbières, qui représentent à peine 3 % des terres émergées stockent environ 30 % de la totalité du carbone des sols mondiaux.

L’exemple des Mangroves : en Outre-Mer, qui séquestrent, 2 à 5 fois plus de carbone, à superficie équivalente, que la forêt tropicale.

En troisième position, les prairies naturelles humides stockent 70 t de carbone/ha sur les 30 premiers cm du sol contre 43 t/ha pour un champ en grande culture.


  • 2 Servir de réserves hydriques naturelles

En été sec, c’est dans les marais que les troupeaux trouvent encore de l’herbe verte.


Un exemple de son rôle d’éponge : Dans le marais poitevin lors de certains été secs, le courant des Conches, ces canaux sur lesquels circulent les barques à fond plat, s’inverse : l’eau recharge les nappes souterraines très sollicitées par l’irrigation des plaines céréalières.


  • 3 Épurer les eaux

Les zones humides sont des filtres naturels grâce à. Leur fonction tampon (interception et rétention par sédimentation du phosphore, des métaux, des pathogènes et des phytosanitaires) et leur fonction épuratoire (dénitrification de l’azote et biodégradation des polluants par des micro-organismes).


  • 4 Servir de réservoirs de biodiversité

Représentant 6,4 % de la surface des continents, ces milieux hébergent 12 à 15 % du nombre d’espèces animales de la planète, dont - hors océans - , 35 à 40 % des vertébrés, 40 % des poissons, 100 % des amphibiens et 25 % des mollusques.


En France, 30 % des espèces végétales remarquables et menacées vivent dans les milieux humides et environ la moitié des espèces d’oiseaux dépendent de ces zones.


TEC accompagne ceux qui souhaitent devenir producteur d'énergie.


Découvrez vos économies en réalisant une étude personnalisée.



3 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout