Le Gaz de ville

Fabrication

Le Gaz de ville consiste tout d'abord au forage et à son extraction des couches souterraines (roches poreuses).

On différencie 2 types de Gaz selon les techniques d'exploitation et les difficultés d'extraction (profondeur):

  • Le Gaz conventionnel
  • Le Gaz non conventionnel (Gaz de schiste...)

C'est une énergie fossile polluante (moins que le charbon ou le pétrole), qui est encore très utilisée dans le parc résidentiel Français pour le chauffage et l'eau chaude sanitaire

Une usine à Gaz

  • L'expression utilisée dans le langage courant est bien employée quand on connait les infrastructures que nécessitent ces usines. En effet, le Gaz après son extraction, subi des étapes de traitement et d'épuration (élimination des composés soufrés et du CO2).
  • Afin de pouvoir être transporté, on utilise des bateaux (méthaniers). Afin d'optimiser les transports, il est capital de réduire le volume du Gaz. Ainsi il est d'abord liquéfié en abaissant sa température à environ -161°C, ce qui permet de réduire son volume jusqu'à 600 fois. Il sera ensuite à nouveau transformé à l'état gazeux à son arrivée au réseau de distribution.

A noter que le coût du transport du Gaz est 5 fois supérieur à celui du pétrole.

Traitement nécessaire aussi pour éviter les accidents:

A la base le Gaz est inodore, depuis 1937, un odorisant chimique est ajouté afin de le détecter en cas de fuite.

Une matière de plus en plus rare.

Selon notre consommation actuelle et les réserves connues, certains affirment que les réserves de pétroles mondiales seront épuisées d'ici une cinquantaine d'année.

Toutefois l'exploitation des Gaz de schiste récemment autorisé aux Etats-Unis et en Russie ouvrent d'autres perspectives mais peut présenter un danger important pour la planète et accroît les pollutions liées à son exploitation.

Les pays producteurs dont la France ne fait pas parti ont peu de réserves à exporter en comparaison de leurs besoins, ce qui fait craindre pour son coût en France dans le futur.

D'après données BP Statistic Review of World Energy, juin 2015

Les dangers des nouvelles méthodes d'exploitation au niveau économique

Les coûts de production avec l'exploitation des techniques plus compliquées et plus coûteuses du gaz non-conventionnel peuvent influer fortement dans les prochaines années sur le prix du Gaz. De plus, étant donné le faible potentiel d'exportation, les pays ayant autorisés ces méthodes pourraient accroître leur influence sur les pays non-producteur comme la France.

Pour l'instant, la France se préserve grâce aux réserves de la Norvège qui importe 39% du gaz utilisé en France. Mais la Russie progresse dans l'export du Gaz pour l'Union Européenne.

La répartition des intermédiaires sur vos factures de Gaz

Comme pour les autres énergies, le Gaz représente un schéma d'intermédiaires que vous pouvez supprimés grâce aux énergies renouvelables.

Les inquiétudes au niveau Français

L'augmentation de la TICGN (Taxe intérieure de consommation sur le Gaz Naturel)

Cette taxe est récoltée depuis seulement 2014 et est apparentée comme une taxe carbonne pour les consommateurs de Gaz qui sont encouragés à ne plus utiliser de combustibles. Au delà de l'aspect écologique, les intérêts de moins dépendre de l'exportation de Gaz peuvent se ressentir dans cette politique menée.

La fin du tarif réglementé

Jusqu'à maintenant le tarif réglementé imposé que le tarif du Gaz soit fixé par l'état avec la consultation de la commission de régulation de l'énergie. Pour rappel, après une très forte augmentation entre 2008 et 2012 des tarifs du Gaz (60% environ sur la période) le prix du Gaz est resté ensuite à peu près stable avec des augmentations, des gels et des baisses souvent liés au climat social (gilets jaunes...)

Mais les tarifs réglementés, c'est fini. le marché du Gaz est ouvert comme l'électricité à des opérateurs privés.

Certains pensent que c'est une bonne chose, cela va permettre des offres concurrentielles et tirés les prix vers le bas, d'autres y voient une fuite de l'état pour laisser les coûts réels s'appliquer et entraîner l'augmentation des prix du fait qu'ils ne dépendront plus d'eux.

Les solutions que nous étudions pour vous.

Les solutions techniques et leur rentabilité

Air/Eau

Nous estimons grâce à nos techniciens et nos simulateurs, les économies réalisables en modifiant votre dispositif.

Votre éligibilité aux aides pour remplacer votre système

Nos conseillers calculent avec vous, selon votre situation, vos droits d'accompagnements dans ce domaine