le contexte économique

UNE HAUSSE DES PRIX INévitable

Une Commission du Sénat en Juillet 2012, avait rendu un rapport prévoyant que la facture d’électricité allait grimper de 50% d’ici 2020 … soit plus de 6% de hausse annuelle.

La Commission de Régulation de l'Energie (CRE) avait prévu un bond de 30% entre 2011 et 2016 ... et elle avait raison!

L'Union Française de l'Electricité (UFE) envisage une hausse allant de 33% à 67% entre 2011 et 2030 selon les choix du gouvernement en matière de nucléaire. (Source : étude réalisée en 2011 par l'UFE "2030 : Quels choix pour la France?")

Pour aller plus loin :

Source Green Peace " Objectif 2050"

D’ici à 2020, la France devra avoir au moins doublé la part des énergies renouvelables dans sa consommation d’énergie. Le « paquet Energie-Climat » adopté par l’Union Européenne en 2008 l’y oblige. Ce texte prévoit que d’ici 2020, au moins 20% de l’énergie consommée par les pays de l’UE devra avoir été produite à partir d’énergies renouvelables.

Les énergies renouvelables permettent de produire de façon décentralisée, parfois à l’endroit même où elles sont consommées. Cela évite les pertes dues aux transports d’énergie. Cela permet d’adapter la production aux besoins. À l’inverse, notre système actuel est énergivore. Il est fondé sur de grandes centrales et un réseau centralisé. Il manque de souplesse et entraîne de considérables pertes d’énergie et d’argent.

Les énergies renouvelables sont inépuisables et accessibles partout. Si nous nous donnons les moyens financiers et administratifs de développer les énergies renouvelables, elles peuvent produire 80% de notre énergie d’ici 2050.

LA SOLUTION ?

Profiter des programmes d'aides mis en place par l'état pour produire soi-même son énergie et ainsi réduire sa facture en agissant sur la planète !